numéro 49 (07/10/2016)

  • Posted on: 12 March 2019
  • By: admin
  • Updated on: 12 March 2019
Type document: 
Document GDR MACS
Type GDR MACS: 
Lettre information

*************************************************************************

World IFAC 2017 - Open Invited Tracks
Toulouse, July 9-14, 2017, http://www.ifac2017.org 

La liste complète des Open Invited Tracks est disponible à l'adresse : https://www.ifac2017.org/OIT

*************************************************************************

World IFAC 2017 - Open Invited Track on "Exhibition of Demonstrators for Educational purposes in Control sciences"
Toulouse, July 9-14, 2017, http://www.ifac2017.org/
Organizers: Laurent Autrique (LARIS), Sebastian Dormido (UNED)
Sponsored by the TC9.4 "Control Education Committee"

A new IFAC 2017 demonstrator papers category to promote research or educational oriented devices, innovative prototypes and attractive transfer of technologies towards high-tech enterprises has been included in this World Congress. Demonstrators will be presented at a dedicated exhibition aiming to highlight the advances of our research field and to perceive the future trends.
This open invited track is focused on the exhibition of educational devices in order to promote the excellence of colleagues involved in learning process of control concepts. The exhibition will highlight the future applicative trends of automation and control teaching in academia or for professional degrees. A specific aspect is related to virtual and remote labs in control.
 

For more details on this open track, see: https://www.ifac2017.org/OIT#3nr6q

Authors are invited to submit a paper until 31 October 2016, using the session code 3NR6Q

*************************************************************************

World IFAC 2017 - Open Invited Track on "Statistical detection/isolation of cyber-physical attacks on SCADA systems"
Toulouse, July 9-14, 2017, http://www.ifac2017.org/
Organizers: Igor V. Nikiforov, Michèle Basseville

Undoubtedly, the security of supervisory control and data acquisition (SCADA) systems against cyber (-physical) attacks is extremely important. Recent incidents with essential large-scale services like electric power grids, transportation systems, communication networks, oil and gas pipelines, water distribution systems show that the negative economic and humanitarian impact of such attacks can be considerable. Modern SCADA systems can be attacked externally and internally at different levels: communication network, supervisory control level, and also technical (physical) processes by using physical breach. The cyber-physical attacks, i.e. the simultaneous attacks on the cyber and technical facilities are considered as the most dangerous. This emerging area of research covers different methods of on-line (sequential) detection/isolation of cyber-physical attacks. The goal of the attack detection/isolation system is to detect as soon as possible such attacks in order toavoid grave consequences but also to satisfy a given level of false alarms. In the framework of this track, a special attention will be paid to statistical detection methods and machine learning methods for attack detection. The goal of this track is to bring together the theoreticians and practitioners of cyber-physical attack detection/isolation and the specialist in SCADA systems security in order to define the most useful models and scenarios of such attacks and the best methods for theirdetection/isolation.
 

For more details on this open track, see: https://www.ifac2017.org/OIT#33ppy

Authors can submit a paper until 31 October 2016, using the session code : 33ppy

*************************************************************************

World IFAC 2017 - Open Invited Track on "Recent advances in fuzzy control: theory and applications »
Toulouse, July 9-14, 2017, http://www.ifac2017.org  
Organizers: Zsofia Lendek, Kevin Guelton 

Sponsored by the TC3.2 "Computational Intelligence in Control"

The aim of this open invited track is to present state-of-the-art results in the area of theory and applications of fuzzy-model-based control design and analysis at large, and to get together well-known and potential researchers in this area. Fuzzy-model-based control provides a systematic and efficient approach to the analysis and control of nonlinear systems. It has been employed to deal with a wide range of nonlinear control systems such as continuous-time, discrete-time, hybrid, sampled-data, time-delay, switching, adaptive control systems and so on. However, there is still room for improvement of the existing results in order to propose new techniques for control. This open invited track focuses mainly on the fuzzy-model-based control systems and analysis with emphasis on the theory and applications. The important problems and difficulties on the fuzzy-model-based control systems will be addressed, its concepts will be provided and methodologies will be proposed to handle nonlinear systems using fuzzy-model-based control approaches. The session will cover classical Takagi-Sugeno and polynomial fuzzy models for stability, control and estimation, representing an important field of the TC 3.2, Computational Intelligence in Control.

 
For more details on this open track, see: https://www.ifac2017.org/OIT#d83r2 
Authors are invited to submit a paper until 31 October 2016, using the session code d83r2
 

*************************************************************************

A propos de l’appel à projets 2017 « Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs » de l’ANR
Cette année, l'appel à projet JCJC est ouvert aux jeunes chercheuses et chercheurs
en CDD.
Cependant le CNRS attire l'attention sur le fait qu'il ne signera pas de projets dont la durée n'est pas compatible avec le contrat de travail déjà établi de l'agent en CDD. Il est aussi précisé sur le texte de l'ANR que
« Dans tous les cas, le salaire de la jeune chercheuse ou du jeune chercheur ne rentre pas dans les dépenses éligibles à une aide au titre du projet ». Enfin, il convient d'éviter la soumission de projets par des agents en CDD dont le motif de recrutement ou le support financier ne permet pas de porter dans le même temps un projet JCJC.

*************************************************************************

Message de la direction de l'INS2I à propos des concours chercheurs 2016

Chères et chers collègues,

En cette période de rentrée, je souhaite vous apporter des précisions sur le concours de recrutement de chercheurs CNRS qui vient de s’achever et en profiter pour partager avec vous quelques éléments sur la politique de l’INS2I en ce domaine.

Comme vous le savez, la part centrale du travail autour du recrutement des chercheurs est effectuée par les sections du Comité National de la Recherche Scientifique (CoNRS) qui sont en charge de la phase d’admissibilité. C’est un travail long, complexe, multicritère, et c’est la pierre angulaire sur laquelle repose tout l’édifice. L’INS2I a le plus grand respect pour le travail effectué par les sections. Tout au long de la mandature 2012-2016 du CoNRS, les listes principales proposées par les jurys d’admissibilité des sections 6 et 7 ont toutes été validées par les jurys d’admission, à une exception près : le concours CR2 06/03 de cette année.

Sur ce concours CR2 06/03, six postes étaient mis au concours. Le jury d’admissibilité a classé onze candidats, six en liste principale (LP) et cinq en liste complémentaire (LC). Les onze candidats retenus étaient tous d’excellent niveau. Cependant, trois points ne m’ont pas semblé en accord avec la politique scientifique de l’Institut, et je vais les détailler.

A-   Sept candidats classés sur onze, à savoir quatre candidats sur six en LP, et trois sur cinq en LC, se rattachaient à une thématique d’ « informatique fondamentale » (en l’occurrence théorie des automates, théorie des graphes, combinatoire et  théorie de la preuve).

Ce qui fait la richesse de notre discipline, c’est sa diversité. Du côté de la section 6, le périmètre scientifique inclut certes l’informatique fondamentale, mais aussi l’algorithmique, les sciences du logiciel, les réseaux et systèmes, les sciences des données, l’intelligence artificielle, la recherche opérationnelle, la bioinformatique … Il existe d’excellents jeunes formés dans toutes ces disciplines et l’INS2I souhaite recruter les meilleurs chercheurs de demain sur tout ce périmètre. En particulier, je ne souhaite pas que s’installe le sentiment selon lequel, sur certaines thématiques, il est inutile de candidater car le CNRS ne recrute pas.

B-   Quatre candidats classés, trois en LP et le premier de la LC, avaient leur directeur de thèse (ou l’un de leur co-directeur) qui appartenait à une seule et même équipe du même laboratoire. Les quatre faisaient partie des sept travaillant sur des thématiques d’ « informatique fondamentale ».

Il existe plus de 200 équipes dans les unités de l’INS2I travaillant sur des domaines appartenant au périmètre de la section 6. Toutes forment des doctorants, dont beaucoup sont de très bon ou d’excellent niveau. Que quatre candidats classés, dont trois en LP, proviennent de la même équipe n’est pas raisonnable.

C-   Deux candidats classés en LP avaient soutenu leur thèse très récemment, et leur expérience postdoctorale, qui débutait, ne m’a pas semblé être suffisamment validée, par exemple par des publications. Les deux faisaient partie des quatre provenant de la même équipe.

L’autonomie scientifique est un critère déterminant lorsque l’on recrute un chercheur. Dans le cas du concours CR2, un moyen sûr pour un candidat de démontrer cette autonomie est de disposer d’une expérience postdoctorale validée par des publications.

La conjonction de ces trois problèmes m’a amené à proposer des modifications de la liste principale. Celles-ci ont été discutées et approuvées à une très large majorité par le jury d’admission, aboutissant à l’admission de cinq candidats, quatre sur les six initialement classés en LP et un sur les cinq initialement classés en LC.

Deux points importants doivent être explicités pour vous permettre de bien cerner l’ensemble du contexte.

Le jury d’admission que je présidais était composé de onze personnes. Sur les onze, sept étaient des membres des sections 6 et 7 du CoNRS (dont les deux présidentes), les quatre autres étaient : un chercheur Inria, un Directeur adjoint scientifique de l’INS2I, la Directrice Générale Déléguée à la Science du CNRS, et moi-même en tant que Directeur de l’INS2I. Une telle composition assure la cohérence entre les phases d’admissibilité et d’admission. En effet, toute proposition de modification du classement d’admissibilité doit être approuvée par la majorité des membres du jury d’admission pour devenir effective.

Six postes étaient proposés sur le concours CR2 06/03 et seuls cinq ont été pourvus. Cela n’implique pas pour autant qu’un poste soit « perdu » pour la science ou même pour la discipline. En effet, les postes non-pourvus de toutes les sections du CoNRS sont rassemblés en un « pot commun » que le Collège de direction du CNRS peut répartir sur différents concours de façon à recruter les premiers candidats sur les listes complémentaires. Pour l’INS2I, en plus du poste CR2 06/03 que je viens d’évoquer, le poste du concours CR1 37/02 sur le thème « Economie des données personnelles ; protection de la vie privée » s’est également retrouvé non pourvu. Ces deux supports de postes ont été reventilés sur des concours de l’INS2I ce qui a permis le recrutement de deux candidats supplémentaires, l’un sur le concours CR1 06/02 et l’autre sur le concours CR2 07/03.

J’espère que ces différents éléments sont éclairants, et je vous demande de diffuser ce message très largement au sein de votre unité.

Très cordialement,
Michel Bidoit
Directeur de l’INS2I

*************************************************************************

Le GDR MACS assure la responsabilité scientifique des activités de l’IFAC en France. Toutes les informations les concernant sont disponibles à l'adresse suivante : https://www.see.asso.fr/IFAC

**************************************************************************

Toutes les informations et annonces diffusées dans ce message sont disponibles et archivées sur le site du GDR MACS :
http://www.univ-valenciennes.fr/gdr-macs/

Les annonces de conférences sont sur l'url : http://www.univ-valenciennes.fr/gdr-macs/conferences

Les annonces de formations sont sur l'url : http://www.univ-valenciennes.fr/gdr-macs/formations

**************************************************************************

Isabelle Queinnec
Directrice du GDR MACS
LAAS-CNRS, Toulouse