MOSAR

  • Posted on: 17 September 2012
  • By: admin
  • Updated on: 30 September 2016
En bref
Nom complet: 
Méthodes et Outils pour la Synthèse et l'Analyse en Robustesse
Liste de diffusion: 
Mots-clés: 

Analyse robuste, mu-analyse, robustesse paramétrique, fonctions de Lyapunov, théorie de la commande, optimisation, programmation semidéfinie positive, LMI, applications.

Détails
Objectifs: 

De nombreuses méthodes systématiques de synthèse et d'analyse robustes ont été développées permettant ainsi de définir un cadre unifié allant de la modélisation incertaine à l'analyse et la synthèse de lois de commande robuste. Malgré ce corpus théorique important, de nombreux problèmes théoriques sont encore ouverts et n'ont pas encore trouvés de solution académique complète ou de solution numérique satisfaisante :

  • Méthodes d'analyse robuste « garantie » vs Monte-Carlo
  • Synthèse de lois de commande structurées et de complexité réduite
  • Problèmes multi-performance

Traditionnellement, les méthodes permettant d'aborder les problèmes de modélisation, de conception et d'analyse des systèmes de commande robustes font appel aux champs mathématiques traditionnels, analyse fonctionnelle, analyse numérique... Le développement des méthodes de point intérieur pour la programmation semidéfinie positive et du formalisme LMI a permis de reformuler les problèmes d'analyse et de synthèse robustes comme des problèmes de programmation mathématique possédant de multiples extrema locaux. Parmi ceux-là, seuls quelques cas bien identifiés conduisent à des problèmes convexes. Les verrous numériques sont de deux ordres :

  • Passage de l'optimisation LMI/SDP comme une technologie
  • Outils de CAO/optimisation pour la commande robuste
  • Limites/frontières entre les approches littérales et numériques
  • Développement de méthodes fiables et rapides pour les problèmes LMI de grande taille (optimisation non lisse et méthodes de point intérieur)
  • Développement de méthodes de résolution pour les problèmes BMI (optimisation non lisse, méthodes de barrière et de pénalité, méthodes mixtes)

Usuellement délimité par le cadre des systèmes Linéaires Temps Invariants en dimension finie, le périmètre scientifique du groupe doit et peut s'élargir pour accueillir des problématiques liées aux systèmes non linéaires (Antiwind-up, systèmes mécaniques articulés, asservissement visuel) et aux systèmes en dimension infinie (commande robuste de matériaux intelligents).

Toute avancée théorique ou numérique doit permettre des valorisations industrielles dans les domaines d'applications privilégiés

  • Secteur aérospatiale (lois de pilotage, contrôle d'attitude, contrôle d'orbite autonome, contrôle actif de vibrations, vol en formation, drones…)
  • Secteur automobile (contrôle actif de suspension, contrôle d'injection…)
  • Biotechnologies et sciences du vivant (traitement de l'eau, observateurs robustes)
  • Optique adaptative (commande robuste de matériaux intelligents)
  • Robotique (asservissement visuel)
Méthode: 
  • Outil 1 : MATLAB et boites à outils en commande
  • Outil 2 : SCILAB
  • Outil 3 : Solveurs SDP
Fonctionnement: 

3 journées ordinaires par an (1 par trimestre) pouvant être doublées par une journée thématique

Chaque journée ordinaire accueille un exposé tutorial ouvert parmi l’ensemble des exposés.

Le groupe est ouvert à toute personne intéressée et les exposés sont libres. Le programme de chaque journée ordinaire est construit par les animateurs après appel à communication.

Les journées thématiques sont organisées à la demande ou sur initiative des animateurs.

Transfert: 
  • Méthodes de CAO de systèmes de commande
  • Outils numériques d’optimisation pour la conception de systèmes de commande