Assistance à la conduite de fauteuil roulant électrique

  • Posted on: 28 March 2019
  • By: BOURHIS
  • Updated on: 3 May 2019
Type recrutement: 
Post-doc
Section: 
61 (Génie informatique, automatique et traitement du signal)
Entité et lieu: 
LCOMS, université de Lorraine, Metz
Urgent ?: 
oui
Détails: 

1- Administratif

Poste : postdoc 12 mois au LCOMS (Laboratoire de Conception, Optimisation et Modélisation des Systèmes, http://lcoms.univ-lorraine.fr/) de l’Université de Lorraine (http://www.univ-lorraine.fr/)

Financement : région Grand Est, projet INNOV’CHAIR 4.0

Salaire : de 2200€ à 2400€ net/mois selon expérience

Localisation : LCOMS, bâtiment ISEA, 7 rue Marconi, 57070 METZ

Période : du 01/09/2019 au 31/08/2020

Candidature : transmettre un CV et une lettre de motivation à guy.bourhis@univ-lorraine.fr

Contact : Guy Bourhis, LCOMS, université de Lorraine, tel 03 72 74 92 91, mel ci-dessus

2. Contexte

Le projet INNOV’CHAIR 4.0 est un projet de recherche et développement porté par un partenaire industriel, la société LOGOSILVER spécialisée dans le handicap et la dépendance et plus particulièrement dans les fauteuils roulants électriques, associé à des laboratoires de recherche, le LCOMS et le LORIA, à des  écoles d’ingénieurs, l’ENIM et CentraleSupélec, ainsi qu’à une structure d’évaluation et de tests, l’Institut de l’Autonomie. Il vise à développer et adapter la technologie 4.0 aux produits LogoSilver. Il s’agit d’intégrer les objets connectés, les technologies et l’assistance à la conduite de l’automobile 4.0 aux fauteuils roulants électriques (FRE).

Les membres du LCOMS impliqués dans ce projet ont développé depuis une trentaine d’années une expertise dans le domaine des FRE pour personnes handicapées moteur : FRE intelligents [2]-[6], simulateurs de conduite en fauteuil [7], [8], modes d’interaction entre la personne handicapée et le FRE [1], évaluation de performance du système humain-machine constitué de la personne et du FRE [1], [7], [8].

3. Mission du post-doc

Le FRE est une technologie d’assistance à la mobilité indispensable pour nombre de personnes en situation de handicap moteur. Certaines d’entre-elles ont cependant des difficultés à le contrôler voire même sont dans l’impossibilité de le faire du fait de déficiences motrices trop sévères. Pour y pallier des travaux de recherche ont été entrepris depuis la fin des années 80 pour développer des fauteuils autonomes ou semi-autonomes (« smart wheelchairs »). A l’heure actuelle on peut recenser plusieurs centaines de prototypes de ce type dans les laboratoires au travers le monde mais, paradoxalement, aucun n’a passé le cap d’une large diffusion commerciale. Dans ce contexte la mission du post-doc recruté est double :

-Implémenter des fonctionnalités d’assistance à la navigation sur un FRE (passage automatique de porte, suivi de mur, évitement d’obstacles, etc.) en se basant notamment sur les travaux antérieurs de l’équipe,

-Analyser le comportement du pilote de FRE, via en particulier ses commandes sur le joystick ou toute autre interface de contrôle, de façon à lui proposer une assistance adéquate.

4. Profil du candidat

Le candidat doit être titulaire d’un doctorat dans le domaine général de l’EEA. Des compétences avérées en robotique mobile seront particulièrement appréciées.