Optimisation de lois de guidage mi-course pour missile intercepteur

  • Posted on: 8 January 2019
  • By: Vincent Morio
  • Updated on: 8 January 2019
Type recrutement: 
Stage
Section: 
61 (Génie informatique, automatique et traitement du signal)
Entité et lieu: 
DGA Maîtrise de l'Information, Bruz (35)
Urgent ?: 
oui
Détails: 

Contexte

Le guidage mi-course est une étape cruciale d’une séquence d’interception conduite par un système de défense à base de missile. L’intercepteur est guidé sur la base de ses informations inertielles et des informations cible de la conduite de tir. Le but est de le mettre en conditions de collision « rattrapables » et favorables à l’accrochage de l’autodirecteur pour la phase d’autoguidage terminal.

Le guidage mi-course, également appelé préguidage, doit assurer un compromis entre plusieurs contraintes : manœuvrabilité maximale à l’interception, conditions favorables à l’efficacité de la charge militaire, optimisation des conditions d’observation, respect de l’enveloppe de vol, etc.

De nombreuses techniques de formage de trajectoires ont été proposées dans la littérature, sous la forme de lois de navigation embarquées ou de tables de vol précalculées. Les profils obtenus sont généralement similaires : par exemple, pour les applications anti-aériennes, des prises d’altitudes rapides pour réduire la traînée suivies d’un plongeon vers la cible.

L’amélioration continue des capacités des intercepteurs, notamment la propulsion à impulsions multiples, ou le resserrement des exigences sur la maîtrise du point d’entrée en guidage terminal, face à des cibles plus agiles / plus véloces, nécessitent de poursuivre les travaux d’optimisation de lois de préguidage.

L’objectif de ce stage est de contribuer à l’amélioration d’outils existants et d’étudier des méthodes de génération alternatives.

Description des travaux

Ce stage aborde la problématique de guidage mi-course pour un système d’arme dans un contexte opérationnel. Il s'articulera en trois parties :

  1. Etat de l’art des méthodes d’optimisation de guidage mi-course,
  2. Implémentation d’un ou plusieurs algorithmes de génération de trajectoires dans un outil mis à disposition par DGA MI,
  3. Analyse de la robustesse et des performances obtenues sur plusieurs scénarios.