recrutement

INGENIEUR DE RECHERCHE EN VISION ET INTELLIGENCE EMBARQUEES SUR DRONES H/F

Type de recrutement
Chercheur·euse
Ingénieur·e
Urgent
oui
Rattachement
ONERA - The French Aerospace Lab - Centre de Toulouse
Fin de l'affichage

L’ONERA, acteur central de la recherche aéronautique et spatiale, emploie plus de 2000 personnes. Établissement public relevant du ministère des Armées, il dispose d’un budget de 234 millions d’euros, dont plus de la moitié provient de contrats commerciaux. Expert étatique, l’ONERA prépare la défense de demain, répond aux enjeux aéronautiques et spatiaux du futur, et contribue à la compétitivité de l’industrie aérospatiale. Il maîtrise toutes les disciplines et technologies du domaine.

Réparti sur 3 sites (Palaiseau, Toulouse, Salon de Provence), le département DTIS décline dans son périmètre la mission de l’ONERA, dont le cœur est de développer et orienter les recherches dans le domaine aérospatial. Ce périmètre couvre les thématiques suivantes : identification et commande des systèmes, perception et traitement de l'information, intelligence artificielle et décision, Ingénierie des systèmes et des logiciels, ingénierie cognitive et interaction homme-système, mathématiques appliquées et calcul scientifique, conception et optimisation des systèmes, sûreté et sécurité des systèmes cyber-physiques, robotique et autonomie.
Ses activités concernent les finalités Aéronautique, Espace, Défense, avec pour principales applications les aéronefs (avions de transport, avions de combat, drones, dirigeables, hélicoptères, …), les systèmes aérospatiaux (système de transport aérien, lanceurs, satellites, …), les systèmes d’information (systèmes de veille, de localisation…), les systèmes de défense (missiles, systèmes de systèmes, …).

L’unité de recherche « Automatique, Expérimentation, Intégration » (AEI) est basée sur Toulouse et compte 12 ingénieurs de recherche permanents et plusieurs doctorants. Elle a pour mission de développer des méthodes avancées de commande de systèmes aérospatiaux, de la conception théorique à leur intégration temps réel sur des plateformes robotiques, drones ou spatiales. Les travaux de l’unité sont réalisés dans le cadre de projets internes à l'Office, de projets de recherche collaboratifs (conventions DGAC, UE, ANR, études DGA...) ou de contrats industriels.

Dans cette unité, le laboratoire de recherche, ReSSAC, est en charge de la dronisation et de la mise en œuvre d’aéronefs à voilure fixe et à voilure tournante, de différentes catégories (1 à 100kg). Il développe et continue d’améliorer les capacités nécessaires sur les aspects de « certification des aéronefs sans pilote », de « coopération » entre systèmes autonomes, de « vision pour la navigation et la décision » et d’« autonomie décisionnelle » et valide les avancées méthodologiques par des démonstrations en vol.

Dans l’unité AEI, votre activité est centrée sur l’intégration, l’amélioration continue et la pérennisation de briques de perception avancée (existantes ou à développer) pour la navigation autonome et sûre des drones. Cette tâche comprend le développement d’algorithmes de traitements d’images dédiés aux différents besoins des projets (détection d’obstacles, localisation, tracking d’objet etc.) mais aussi leur intégration et validation sur les charges de calculs embarquées (CPU, GPU) des drones lors de la participation aux essais en vol. Les briques de perception mises en œuvre nécessitent un travail de fusion multicapteurs (caméras classique/multispectrale, LiDAR, capteurs inertiels, etc.) afin de s’interfacer avec les boucles de navigation et décision embarquées sur la charge expérimentale ou l’avionique.

Dans le cadre de vos missions :

  • vous vous imprégnez du logiciel existant, assurez sa maintenance, sa mise en commun pour les différentes plateformes et proposez des innovations, au regard des contraintes d’intégration liées au hardware et interactions avec le système avionique ;
  • vous assurez ces développements, du laboratoire jusqu’aux campagnes d’essais en vol, de façon méthodique en maîtrisant les différentes étapes et outils de développement logiciel (suivi de version, intégration continue et documentation) ;
  • vous garantissez en parallèle la pérennité, l’évolution et la mise à niveau de vos charges expérimentales à bord des plateformes drones ainsi que des capteurs embarqués en suivant les avancées technologiques ;
  • vous êtes force de proposition, d’une grande autonomie et d’une capacité d’adaptation aux différents projets sur lesquels vous êtes impliqué ;
  • vous participez aux réunions techniques, à la rédaction de rapports et au montage de projets ;
  • vous êtes actif au sein de la communauté scientifique, par des publications dans des revues à comité de lecture, par des participations à des conférences mais aussi pour lancer de nouvelles collaborations auprès des partenaires industriels ou académiques.

Vos missions sont conditionnées par l’obtention d’une habilitation de Défense nationale.

Pour plus de détails, il faut se référer à la page web indiquée, et c'est sur cette page web, qu'il y a le lien pour postuler à cette offre d'emploi référencée DTP/DTIS/AEI/CDI/00665.