image action

Amélioration de la résilience des systèmes complexes dans un contexte de perturbations

Initiateur
Statut
en cours
Date début
Objectifs

L'objectif de cette action est la prise en compte de la notion de résilience dans le pilotage des systèmes complexes. Les résultats attendus sont :

  1. une cartographie des travaux rattachés à la résilience
  2. une projection de la cartographie par domaines applicatifs, par discipline scientifique ...
  3. un bilan des modèles existants pour l'évaluation de la résilience en identifiant leurs avantages et leurs limites ...
  4. une identification également des industriels, des centres de recherches ou des organismes qui peut être impliqués dans ce type d'étude ... . Dans ce sens, il sera nécessaire de définir l'articulation entre les trois axes suivants  : 
  • Axe 1 : Indicateurs de performance
  • Axe 2 : Architecture de pilotage et
  • Axe 3 : Systèmes d’information et traitement de données. Nos objectifs seront de répondre à la problématique du projet et d'identifier/de collaborer avec les chercheurs travaillant sur les axes cités et désireux de réfléchir à cette articulation.

Un livre blanc regroupant l'ensemble des travaux est envisagé de même que des articles dans des conférences traitant d'aspects particuliers rattachés à la problématique (à transformer à moyen terme en des articles dans des journaux). Cela passera par l'organisation d'un workshop et d'une session spéciale dans une conférence.
Durant la première année de l'action, nous nous concentrerons sur la communauté STP et des chercheurs issus des SHS. Ceci nous permettra de voir les articulations possibles, les collaborations et identifier les points communs, actuellement et ceux à venir, répondant aux nouveaux défis sociétaux, environnementaux et économiques.  Suite à cette cartographie nous réaliserons les projections selon les domaines d’application, les disciplines scientifiques… Ceci nous permettra également de voir comment les différentes communautés scientifiques appréhendent la notion de résilience dans les systèmes de pilotage. 

La deuxième année sera également consacrée à l'étude bibliographique qui sera menée sur les modèles existants d'évaluation de la résilience. Ceci nous permettra une ouverture sur d’autres communautés ou de voir des approches différentes selon comment les chercheurs appréhendent la résilience dans les systèmes complexes et comment ils l’évaluent pour le pilotage. Nous profiterons également de cette étude pour identifier les industriels, les organismes, ou les centres de recherche impliqués dans ces études.
Cette étape permettra de rendre l'action transversale dans le GDR MACS et ouvre ainsi la possibilité d’intégrer la communauté des automaticiens comme préconisé (par le CoDIR). Nous ne saurons nous positionner d'emblée dans cette cette transversalité à l’heure actuelle, cherchant à défnir pour l'heure les contours de notre action.

Justification

L'étude s'inscrit dans un contexte de pilotage de systèmes de production (de biens ou de services). L'enjeu soulevé concerne la prise en compte des perturbations vécues par de tels systèmes, lors de leur fonctionnement opérationnel. L'idée est alors d'introduire la notion de résilience dans le processus de décision rattaché au dispositif de pilotage. Il s'agira donc d'intégrer d'une part cette notion dans l'architecture du pilotage et d'autre part lui associer des objectifs et des mesures afin de pouvoir l'améliorer. La résilience devient un critère de performance qu'il conviendra de positionner par rapport aux critères traditionnellement utilisés dans le pilotage industriel (flexibilité, réactivité, fiabilité,etc.) . Le mode de pilotage à développer sera à son tour à comparer aux approches agiles de plus en plus développées aujourd'hui. Dans le contexte de l'Industrie 4.0, la numérisation de modèle à proposer sera à considérer. Cette numérisation nécessite une réflexion au niveau des données, de leur traitement ainsi que des systèmes d'information nécessaires. 

Références biblio

Berrah, L., Clivillé, V., Foulloy, L.: Industrial Objectives and Industrial Performance. Iste Wiley (2018).

Wu X., Goepp V, Siadat A., (2019) The integrative link between Cyber Physical Production Systems and Enterprise Information Systems in CIE49 International Conference on Computers & Industrial Engineering, October 18-21, Beijing, China

Asis Marti de Nieto F., Goepp V, Caillaud E., (2019) Factory of the Future: The Industrial Transition through the prism of Co-evolution, IEEE SMC 2019 International Conference on Systems, Man and Cybernetics, October 06-09, Bari, Italy .

Chaabane S., Trentesaux D. (2019). Coping with disruptions in complex systems: a framework. IFAC-PapersOnLine, 9th IFAC/IFIP/IFORS/IISE/INFORMS Conference Manufacturing Modelling, Management and Control (MIM'19), 52(13), Elsevier, Berlin, Allemagne, pp. 2413-2418, august . [DOI=10.1016/j.ifacol.2019.11.568].