pmt

Le GdR MACS et le Club EEA organisent conjointement le Prix des meilleures thèses du GdR MACS et de la section Automatique du Club EEA. Depuis 2020 la SAGIP soutient également ce prix de thèse. Depuis 2017 ce prix de thèse est attribué annuellement. Cette opération a pour objectif de distinguer les meilleurs travaux de recherche effectués dans le cadre d’un doctorat dans le domaine scientifique couvert par le GdR. La qualité des travaux et de leur présentation sont primés, qu’il s’agisse de recherche fondamentale ou de recherche plus appliquée. Les candidatures au prix de thèse se font par les directions des unités de recherche. Les candidatures sont à déposer tout début janvier pour les thèses soutenues l’année précédente. Un jury est constitué. Dans un premier temps, il établi une liste de nominés. Puis, parmi ceux-ci, il désigne un ou une lauréate. Il peut arriver certaines années qu’il y ait des lauréats ex-aequo.

Prix des meilleures thèses 2020-2023


Prix des meilleures thèses 2022


Deux lauréats classés ex-aequo : Le jury a également nominé les candidats suivants : Détails du prix 2022, dont la composition du jury : Fichier PDF
CR du PMT 2022 : Fichier PDF
Détails de l'appel : Fichier PDF


Prix des meilleures thèses 2021


Deux lauréats classés ex-aequo : Le jury a également nominé le candidat suivant : Détails : Fichier PDF
 


Prix des meilleures thèses 2020


Lauréat : Le jury a également nominé les candidats suivants: Détails : Fichier PDF
 
Prix des meilleures thèses 2016-2019
Prix des meilleures thèses 2019

Deux lauréats classés ex-aequo :
  • Nicolas MERLINGE, pour ses travaux effectués à l'Université de Paris Sud et à l'ONERA, intitulés: "Estimation d’état et planification de trajectoire par mixtures de noyaux bornés"
  • Mattia MATTIONI, pour ses travaux effectués à l'Université Paris Sud (L2S), intitulés: "Stabilisation des systèmes non linéaires échantillonnés en cascade et avec retard"

Le jury a également nominé les candidats suivants :

  • Jean AURIOL, pour ses travaux effectués au à Mines ParisTech (CAS), intitulés: "Contrôle robuste d'équations aux dérivées partielles linéaires hyperboliques par méthodes de backstepping"
  • Gaëtan BENEUX, pour ses travaux effectués au à l'Université de Lorraine (CRAN), intitulés: "Développement de stratégies de contrôle pour le pilotage des convertisseurs avec prise en compte des aspects dynamiques événementiels"

Détails : Fichier PDF

Prix des meilleures thèses 2018

Lauréat :
  • Mohamed Maghenem (LSS, Gif-sur-Yvette), Stabilité et stabilisation des systèmes en réseaux, thèse soutenue en juillet 2017.

Détails : Fichier PDF

Prix des meilleures thèses 2017

Lauréats du prix des meilleures thèses du GdR MACS :
  • AHMED Hafiz (CRISTAL, Lille), Modélisation et synchronisation des rythmes biologiques : du comportement des cellules à celui des huîtres, thèse soutenue en 2016. 
  • FERRANTE Francesco (LAAS, Toulouse), Sur la quantification et l'intermittence de mesures dans les systèmes de commande: stabilité, stabilisation et synthèse d'observateurs, thèse soutenue en 2015.
  • MEKKI Kais (CRAN, Nancy), Gestion de l'information embarquée dans des matériaux communicants à l'aide de protocoles de réseaux de capteurs sans fil. thèse soutenue en 2016.

Lauréat du prix de thèse du Club EEA (section automatique) :
  • JOUIN Marine (FEMTO-ST, Besançon), Contribution au pronostic d'une pile à combustible de type PEMFC - approche par filtrage particulaire, thèse soutenue en 2015.

Détails : Fichier PDF

Prix des meilleures thèses 2012-2015
Prix des meilleures thèses 2015

Prix des meilleures thèses du GdR MACS :
  • Felipe Castillo, pour ses travaux effectués au GIPSA-LAB et intitulés : Modélisation et contrôle de la boucle d'air des moteurs Diesel pour Euro 7
  • Humberto Stein Shiromoto, pour ses travaux effectués au GIPSA-lab et intitulés : Stabilisation sous contraintes locales et globales
Prix de thèse en Automatique du Club EEA :
  • Anne-Laure Ladier, pour ses travaux effectués au G-SCOP et intitulés : Planification des opérations de cross-docking: prise en compte des incertitudes opérationnelles et de la capacité des ressources internes

Détails : Fichier PDF

Prix des meilleures thèses 2013

Prix des meilleures thèses du GdR MACS :
  • Boussad ADDAD, pour ses travaux effectués au LURPA et intitulés Evaluation analytique du temps de réponse des systèmes de commande en réseau en utilisant l'algèbre (Max,+)
  • Tudor-Bogdan AIRIMITOAIE, pour ses travaux effectués au GIPSA-lab et intitulés Commande robuste et calibrage des systèmes de contrôle actif de vibrations
  • Carlos Alberto CAVICHIOLI GONZAGA, pour ses travaux effectués au CRAN et intitulés Analyse de stabilité et de performances d’une classe de systèmes non-linéaires à commutations en temps discret
  • Sylvain KUBLER, pour ses travaux effectués au CRAN et intitulés Premiers travaux relatifs au concept de matière communicante : processus de dissémination des informations relatives au produit.
Prix de thèse en Automatique du Club EEA :
  • Tudor-Bogdan AIRIMITOAIE, pour ses travaux effectués au GIPSA-lab et intitulés Commande robuste et calibrage des systèmes de contrôle actif de vibrations

Détails : Fichier PDF

 

Prix des meilleures thèses 2008-2011
Prix des meilleures thèses 2011

Prix des meilleures thèses du GdR MACS :
  • Benjamin BRADU, pour ses travaux effectués au laboratoire LSS et intitulés Modélisation, simulation et contrôle des installations cryogéniques du CERN
  • Florent BRISSAUD, pour ses travaux effectués au laboratoire LM2S et intitulés Contributions à la modélisation et à l'évaluation de la sûreté de fonctionnement de systèmes de sécurité à fonctionnalités numériques
  • Bernat GACIAS, pour ses travaux effectués au laboratoire LAAS et intitulés Une approche pluridisciplinaire pour l'ordonnancement des transports
  • Vincent LAURAIN, pour ses travaux effectués au laboratoire CRAN et intitulés Contribution à l'identification de modèles paramétriques non linéaires. Application à la modélisation de bassins versants ruraux
  • Guillaume MARQUES, pour ses travaux effectués au laboratoire CGI et intitulés Management des risques par l'aide à la gestion de la collaboration au sein d'une chaîne logistique : une approche par simulation
Prix de thèse du Club EEA, section Automatique :
  • Guillaume MERLE, pour ses travaux effectués au laboratoire LURPA et intitulés Algebraic modeling of  Dynamic Fault-Trees, contribution to qualitative and quantitative analysis

Détails : Fichier PDF

Prix des meilleures thèses 2009

Au titre du Prix des meilleures thèses du GdR MACS :
  • Silvère BONNABEL, pour ses travaux effectués au CAS de l’Ecole des Mines de Paris et intitulés Observateurs asymptotiques invariants : théorie et exemples
  • Mathieu GROSSARD, pour ses travaux effectués au laboratoire FEMTO-ST et intitulés Contribution à la conception optimale et la commande de systèmes mécatroniques flexibles à actionnement piézoélectrique intégré - Application en microrobotique
  • Olga GUSCHINSKAYA, pour ses travaux effectués au G2I de l’Ecole des Mines de Saint-Etienne et intitulés Outils d’aide à la décision pour la conception en avant-projet des systèmes d’usinage à boîtiers multibroches
  • Ramzi HAMMAMI, pour ses travaux effectués au laboratoire G-SCOP et intitulés Sur la conception de chaînes logistiques dans un contexte de délocalisation
  • Nicoleta MINOIU-ENACHE, pour ses travaux effectués au laboratoire LIVIC et intitulés Assistance préventive à la sortie de voie
  • Clément ROOS, pour ses travaux effectués à l’ONERA/DCSD et intitulés Contribution à la commande des systèmes saturés en présence d’incertitudes et de variations paramétriques – Application au pilotage de l’avion au sol
Au titre du Prix de thèse du Club EEA, section Automatique : Silvère BONNABEL

Détails : Fichier PDF
 

 

Prix des meilleures thèses 2004-2007
Prix des meilleures thèses 2007

Prix des meilleures thèses du GdR-MACS :
  • Vincent ANDRIEU, pour sa contribution effectuée dans le cadre du CAS de Paris et intitulée Bouclage de sortie et observateur
  • Samuel BASSETTO, pour sa contribution effectuée dans le cadre du LGPIM de Metz et intitulée Contribution à la qualification et à l'amélioration des moyens de production : application à une usine de recherche et production de semiconducteurs
  • Jean-Philippe GEORGES, pour sa contribution effectuée dans le cadre du CRAN de Nancy et intitulée Systèmes contrôlés en réseau : Evaluation de performances d'architecture ethernet commutées
  • Nicolas MANSARD, pour sa contribution effectuée dans le cadre de l’IRISA de Rennes et intitulée Enchaînement des tâches robotiques
  • Alexandre SEURET, pour sa contribution effectuée dans le cadre du LAGIS de Lille et intitulée Commande et observation des systèmes à retards variables, théorie et applications
  • Jorge VILLAGRA, pour sa contribution effectuée dans le cadre du CAOR de Paris et intitulée Conception optimisée de lois de commande et de paramètres Pour les organes de liaison au sol
Au titre du Prix de thèse du Club EEA (section Automatique) :
  • Prix 2007 Jean-Philippe GEORGES
  • Prix 2008 Alexandre SEURET

Détails : Fichier PDF

Prix des meilleures thèses 2005

Lauréats du prix des meilleures thèses du GdR MACS :
  • Pedro CASTILLO-GARCIA, pour sa contribution effectuée dans le cadre de l'HEUDIASYC de Compiègne : Modélisation et commande d'un mini- hélicoptère à quatre rotors;
  • Sébastien KRUT, pour sa contribution effectuée dans le cadre du LIRMM de Montpellier : Contributions à l'étude de robots parallèles légers 3T1R,3T2R à forts débattements angulaires;
  • Mehdi LHOMMEAU, pour sa contribution efectuée dans le cadre du LISA d'Angers : Etudes de systèmes à évènements discrets dans l'algèbre max+;
  • Tarek RAISSI, pour sa contribution effectuée dans le cadre du CERTES de Créteil : Méthodes ensemblistes pour l'estimation d'état et de paramètres.

Détails : Fichier PDF

Prix des meilleures thèses 2003
Lauréats du prix des meilleures thèses du GdR MACS :
  • Geovany Araujo Borges, pour sa contribution e¤ectuée dans le cadre du LIRMM de Montpellier : Cartographie de l'environnement et localisation robuste pour la navigation de robots mobiles ;
  • Thomas Hélie, pour sa contribution effectuée dans le cadre de l'IRCAM de Paris : Modélisation physique d'instruments de musique en systèmes dynamiques et inversion
  • Paolo César Pellanda, pour sa contribution effectuée dans le cadre de l'ONERA-DCSD de Toulouse : Commande de systèmes instationnaires, séquencement de compensateurs et commande LPV ;
  • Asma Ghaffari, pour sa contribution effectuée dans le cadre du LGPIM de Metz : Les réseaux de Petri pour le contrôle des systèmes à événements discrets ;
  • Cédric Join, pour sa contribution effectuée dans le cadre du CRAN de Nancy : Diagnostic de systèmes non linéaires, contribution aux méthodes de découplage.

Détails : Fichier PDF